L’origine de la perle telle qu’on la connait

partager avec vos amis

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Les perles, les bijoux des mers, le nom du vaisseau du capitaine Sparrow! D’où viennent-elles? Comment les huîtres perlières arrivent-elles à produire des objets si curieux, d’une forme plus sphérique que nature? 

Découvrez l’histoire de la perliculture, les techniques anciennes qui ont permis à l’humain de produire ces merveilles encore aujourd’hui très prisées.

sweet-ice-cream-photography-ootMB9iANOc-unsplash
Source: sweet ice cream photography, unsplash

D’où vient la perliculture?

L’innovation chinoise est à l’origine des premières tentatives de cultures des perles, tout comme elle l’a été pour l’aquaculture, ainsi décrit dans notre article sur le sujet (que nous vous invitons à lire si ce n’est déjà fait). C’est un biologiste anglais et un entrepreneur japonais qui ont par la suite développé et parfait la méthode permettant de produire des perles pratiquement sphériques. Cet entrepreneur, Kōkichi Mikimoto, a d’ailleurs breveté ses méthodes et son entreprise est encore aujourd’hui chef de file en joaillerie et en production de perles à travers le monde.

Comment les perles sont-elles produites?

Source: perliculture Polynésie Française, Octa innovation

C’est à partir d’un système de défense des huîtres que l’on arrive à produire les perles. Lorsqu’un parasite pénètre dans la coquille du mollusque, l’huître se met à sécréter de la nacre, le même composé qui forme les couches internes de sa coquille, pour littéralement piéger le parasite dans un bijou! Ce phénomène est naturel, mais n’a lieu que très rarement en conditions normales. Par conséquent, une technique de «greffe» a été développée en perliculture afin de stimuler la production de perles. Des techniciens doivent opérer les huîtres, ni plus ni moins, afin d’insérer de petites billes dans les coquilles qui pourront être recouvertes de nacre au cours de la vie du mollusque, produisant ainsi les belles perles rondes que l’on connaît.

Prendre soin de ses perles.

 La nacre est formée en grande partie de carbonate de calcium, dont l’ennemi juré est l’acide. Si vous mangez des huîtres en portant le collier de perles que votre grand-mère vous a légué, évitez de le toucher si vous avez manipulé du citron! Même les acides les plus faibles peuvent les abîmer. L’eau de piscine ou encore l’eau du robinet sont également à éviter, car le chlore a tendance à enlever aux perles leur aspect lustré.

Balck pearl, Wikiwpedia
Source: Black Pearl, Wikipedia

Pourquoi certaines perles sont noires?

La plupart des espèces d’huîtres produisent de la nacre blanche. Lorsque vous en achetez chez votre poissonnier favori, vous pouvez vous-mêmes remarquer que l’intérieur de la coquille est tapissé de nacre blanche. Cependant, une espèce d’huîtres en particulier, Pinctada margaritifera, aussi appelée «l’huître perlière à lèvres noires» (traduit de l’Anglais), est populaire chez les perliculteurs en raison de sa nacre noire qui produit, vous l’aurez deviné, des perles de la même couleur.Pour vous faire rêver un peu, Mikimoto vend ses perles noires entre 1000 et 2000 $US la perle.

Des coûts exorbitants.

Un pendentif formé d’une seule perle blanche appartenant à Marie Antoinette a été vendu pour la somme record de 36 millions de dollars en 2018! Certes, dans ce cas précis, la valeur historique de l’objet y est pour beaucoup, mais un grand nombre de facteurs peuvent jouer sur la valeur d’une perle. Si vous êtes curieux, nous vous avons déniché ce petit guide du Gemological Institute of America qui explique comment vous pouvez vous-mêmes estimer la valeur d’une perle selon: sa provenance, sa couleur, sa taille et bien d’autres facteurs. Par exemple, les perles standard (nommées Akoya) peuvent mesurer jusqu’à 10 mm, mais d’autres types de perles, comme les South Sea Pearls, proviennent d’huîtres plus grosses et peuvent facilement atteindre 15 mm. Elles ne se vendent qu’à 32 000 $US le collier, si vous aviez envie de vider votre tirelire cette année…

cornelia-ng-2zHQhfEpisc-unsplash
Source: Cornelia, Unsplash

En fin de compte, que vous vous intéressiez aux huîtres pour leurs perles ou tout simplement pour leur goût irrésistible, il y a véritablement quelque chose de magique et de mystérieux chez ces animaux. C’est d’ailleurs probablement de là que vient le mythe de l’huître aphrodisiaque.

La prochaine fois que vous mangez des huîtres en famille, vous aurez un nouveau sujet de conversation! Et gardez l’oeil ouvert, peut-être serez-vous capables de vous fabriquer un collier de perles à partir de votre repas…

REMERCIEMENTS

Nous remercions notre collaborateur Jean-Christophe Sicotte-Brisson, Biologiste , pour la rédaction de cet article.

partager avec vos amis

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Vous aimerez peut-être aussi...

  • DÉCOUVERTES   

Bien comprendre la pêche durable

Qu'est-ce que la pêche durable ? La pêche durable emploie des méthodes de capture qui ne compromettent pas la disponibilité des stocks à long terme, pour permettre aux générations futures de s'approvisionner aussi facilement en produits de la mer.
All articles loaded
No more articles to load